10 nov. 2016

Mass Effect | un incontournable du jeu vidéo

Mass effect affiche

Impressions n°13
Ce billet est une republication du 20/12/2014 de mon ancien blog.


Mass Effet est un RPG  de space opera développé par Bioware. Il est sorti en 2007, ce qui fait déjà un bon de temps pour un jeu vidéo. J'y ai passé 66 heures ! 66 heures dans l'espace, sur des planètes plus ou moins inhospitalières, à combattre des ennemis toujours plus forts.

Mass Effect est un vrai chouette jeu de part la profondeur de son récit, de ses personnages et de son univers. Le gameplay est prenant bien que la jouabilité laisse parfois à désirer. On en prend parfois plein les yeux mais les environnements sont assez répétitifs. Je ne crains par d'affirmer que malgré ces petits défauts Mass Effect est un incontournable du jeu vidéo de RPG, au même titre que Baldur's Gate, The Witcher ou Dragon Age.

Intrigue / Univers


L'histoire est à la fois simple et complexe. Simple car il s'agit, une fois encore, de sauver le monde d'une menace destructrice. Complexe car l'univers dans laquelle l'intrigue s'inscrit l'est. En tant que joueur on incarne le Commandant Shepard, que l'on peut choisir homme ou femme (hop, un bon point pour Bioware), qui fait partie de l'équipage du Normandy, un vaisseau spatial à la pointe de la technologie. 

Au début de l'histoire, Shepard est envoyée sur Eden Prime, une colonie humaine, attaquée par les Geth à cause d'une balise prothéenne. Ce sera notre première mission et notre entrée dans ce riche univers, où se mêlent différentes races extra-terrestres et où notre personnage prendra une place centrale dans un combat acharné contre Saren, le spectre renégat, qui n'est que l'arbre qui cache la forêt.

L'intrigue est passionnante et l'univers fouillé, on n'en finit plus de le découvrir. Il s'agit de deux points forts du titre.

Mass effect la Citadelle
La Citadelle


Personnages


Shepard a son passé, qui influe au final assez peu sur l'intrigue. Mais du côté du RPG, c'est indispensable, surtout que l'on peut lui donner un caractère bien différent selon les options de dialogue choisies.

En mission, elle est toujours accompagnée de 2 personnages dont on peut prendre le contrôle. On a le choix entre 6 compagnons, chacun ayant sa spécialité. On les rencontre tous en chemin, donc certains rejoignent l'équipe un peu plus tard. Au début, on n'a pas le choix c'est Kaidan et Ashley. Très rapidement, je suis passée à Garrus et Liara. Et pour finir à la moitié du jeu, j'ai jeté mon dévolu sur Wrex (mon préféré !) et Tali. 


Mass effect Wrex
Wrex !

Chacun de ces personnages a des compétences particulières mais aussi son petit caractère. Ce qui peut mener à des discussions parfois amusantes. Certains ont aussi des missions personnelles, ce qui rajoute de la profondeur au personnage. Mis à part Ashley et Kaidan, ce sont tous des extraterrestres ; ils viennent donc avec ce bagage-là en plus. Celui qui a le plus lourd de ce côté-là c'est Wrex le Krogan dont l'espèce est en voie de disparition car ils n'arrivent presque plus à se reproduire.

Il y a aussi une histoire d'amour entre Shepard et un membre de l'équipe, mais je l'ai trouvée vraiment fadasse, surtout comparé à ce que Dragon Age a fait quelques années plus tard.

Gameplay


Le système de discussion pragmatisme/conciliation est vraiment sympa. D'habitude je joue toujours les gentils, ici, je me suis lancée à fond dans le pragmatisme (avec quelques écarts car il faut avouer que parfois les conséquences de jouer en pragmatisme sont assez désagréables, comme quand on peut envoyer un coup de poing dans la figure d'une journaliste). J'ai adoré raccrocher au nez de l'Alliance et menacer les gens pour obtenir ce que je voulais.

Le système de combat est riche, il y a plein de "pouvoirs" et d'armes différentes (spéciale mention au fusil à pompe même si j'ai cédé à la facilité du fusil d'assaut en cours de route). Sauf que la jouabilité est chiante. Le jeu a été conçu pour console initialement et ça se sent. De plus je n'avais pas l'habitude de me déplacer au clavier, ce qui m'a demandé un temps d'adaptation. Je trouve aussi très difficile de contrôler ses équipiers. Du coup la plupart du temps je les ai laissé faire, surtout après avoir débloqué la compétence qui permet de les ranimer en combat lorsqu'ils meurent. La gestion de l'inventaire est également casse-pied.


Mass effect exploration Mako planètes
Les visites touristiques sur les planètes en mettent plein les yeux

On peut aussi se déplacer et se battre en mako, un véhicule tout terrain qui permet de parcourir plus de distance en moins de temps qu'à pied et surtout de se protéger d'environnements hostiles contre lesquelles les combinaisons spatiales ne suffisent pas. Le déplacement en mako est sympa sur terrain plat. Dans les montagnes c'est un calvaire. Heureusement que le mako est comme les chats et qu'il retombe toujours sur ses pattes. Souvent on peut l'éviter en passant par les terrains les plus plats possibles mais parfois on n'a pas vraiment le choix. Le mode de combat du mako est assez simple mais plutôt amusant. On peut jouer sur les déplacements et les sauts qu'il peut faire pour éviter les ennemis et c'est assez jouissif de dégommer une tourelle dans un gros boum.

Bref, si le gameplay est très sympa, au niveau ergonomie c'était pas trop ça. Rajoutons à cela que le jeu a quand même 7 ans et que les standards en la matière ont bien évolué depuis, la jouabilité, sans être non plus désastreuse, n'est pas le point fort du jeu.



Mass effect exploration Mako Dévoreur
Mako vs Dévoreur.
La première fois que tu vois ce truc surgir devant toi, tu flippes grave.

Graphismes


Les graphismes peuvent être assez sympa. Les séquences vidéos sont vraiment superbes ; l'apparence des planètes aussi. J'ai fait ma touriste et pris plein de photos sympa de mes voyages sur des tas de planètes différents avec des paysages étonnants. Les graphismes de jeu sont plus que corrects. La Citadelle est assez remarquable.

Là où le bat blesse c'est du côté de la répétitivité des environnements des missions secondaires. Et puis bon sang, ce que les développeurs de Mass Effect sont passionnés par les contenaires et les boîtes ! C'était assez dommage et du coup rendait les missions secondaires chiantes à la longue.


Mass effect cinématiques
Les séquences vidéos sont superbes
Et toi, cher lecteur, chère lectrice ? Tu as joué à Mass Effect ? T'es-tu aussi perdu dans la Voie Lactée avec délectation ? Tu comptes y jouer un jour ?

Informations éditoriales

Développé par Bioware. Edité par Electronic Arts. Sorti en 2007. Existe sur PC, PS3, Xbox 360. Environ 60 heures de jeu (en faisant toutes les missions secondaires).

Pour aller plus loin

D'autres avis : Vert, My geeky world (trilogie).
Les captures d'écran qui illustrent cet article ont été prises pendant que je jouais.

Ce billet vous a plu? Vous pouvez le partager à vos amis, poster un commentaire ou encore suivre mes élucubrations culturelles sur Twitter, Facebook et Instagram.

17 commentaires:

  1. Une grandiose trilogie de SF, un jeu majeur de ces dernières années, un must pour tout amateur de science-fiction. Les épisodes 2 et 3 sont plus orientés action, mais ils sont tout aussi bon. Et l'univers est toujours passionnant.
    Vivement un nouvel épisode, même si les créateurs ont dit que les personnages seraient différents. Ma Shepardette me manque...^^

    RépondreSupprimer
  2. Mince pour le plus orienté action XD
    Bon j'attends d'avoir fait le 2 et le 3 pour voir si je voudrais bien un nouvel épisode.

    RépondreSupprimer
  3. Comme c’est drôle, je suis en ce moment même en train d’y jouer sur ma PS3 ! Et tous les jours je me demande comment j’ai pu passer à côté de ce chef d’oeuvre. Wrex, Garrus, Tali, Kaidan… que de personnages intéressants ! C’est l’un des rares jeux que j’ai recommencé pour pouvoir jouer à toutes les missions et j’en suis pour l’instant à 70 heures… Je ne savais pas qu’on pouvait casser la gueule à la journaliste, tu m’as appris quelque chose ! Par contre, petite remarque : il n’y a pas une mais deux histoires d’amour dans le jeu :)

    C’est pour moi le Baldur’s Gate de l’espace, comme toi j’ai hâte de jouer au 2 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'histoire de la journaliste, c'est en fait une option de dialogue qui demande pas mal de points en pragmatisme. Quand tu choisis l'option on ne te dit pas que tu vas lui casser la gueule. Je n'étais pas prête à assumer les conséquences d'un tel choix (de plus je trouvais quand même la réaction complètement disproportionnée, même pour ma Shepard), du coup j'ai récup ma dernière sauvegarde pour en choisir une autre.
      A dire vrai, des histoires d'amour il y en a même plus que 2 je pense, puisqu'il y a des histoires homosexuelles et hétérosexuelles, selon qu'on joue un homme ou une femme. Mais je ne peux pas parler de ce que je n'ai pas joué ^^ Je parle ici de celle entre Kaidan et ma Shepard.

      Supprimer
    2. Il y a trois histoires d'amour : Ashley (pour les hommes), Kaidan (pour les femmes) et et Liara (pour les deux). A l'origine toutes les romances devaient être "mixtes" mais ça a été retiré du jeu finalement.

      Sinon tu n'as plus qu'à jouer au 2, tu verras il est encore meilleur et gomme amplement les défauts du 1 (rien que sur les quêtes secondaires). Par contre la disparition du mako m'a un peu manqué, c'était fun d'escalader les montagnes avec (oui je suis maso :D)

      Supprimer
    3. merci de l'info :)
      Tant mieux s'il est meilleur. Le fait qu'il soit plus orienté action m'inquiète un peu tout de même. Dommage pour le mako :(

      Supprimer
  4. J'ai honte, je n'y ai jamais joué. Un jour, peut-être...

    RépondreSupprimer
  5. Rhah, content de lire ça ! Ce jeu m'avait vraiment captivé et reste l'un de mes gros coups de coeur de testeur sur jvcom ! Content de voir des gens qui le découvre aujourd'hui et l'aime malgré ses défauts !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le premier était déjà captivant, je prends encore plus mon pied dans le deuxième, qui gomme certains défauts. Je regrette juste le Mako et Wrex. Je regrette aussi que les romances aient l'air plus intéressantes pour les Shepard hommes. A part c'est que du bonheur : déjà 19h de jeu.

      Supprimer
  6. C'est marrant que tu republies cet article alors que je suis en train de le rejouer en mode pragmatique (mais bon ça doit bien faire un mois que j'y ai pas touché xD).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je republie car je suis plongée dans le 2, comme tu sais :p Cela dit si cela peut te donner envie de t'y remettre, c'est tout benef. Le mode pragmatique c'est cool. C'est en tout cas courageux de tout refaire pour tester l'autre mode : je n'y arriverais pas, tout simplement car je n'arrive pas à voir ma Shepard autrement qu'en grande gueule sauveuse de l'humanité XD J'ai donc rempilé pour le pragmatisme pour le 2.

      Supprimer
  7. Ca me donne envie d'y jouer :-D je crois que je n'ai joué qu'aux 2 et 3 d'ailleurs... La sortie prochaine d'un nouvel opus est un bon prétexte non ? ^^ (mais d'abord je dois finir Dragon Age !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as fait le 2 et le 3 tu vas peut être trouver celui-là particulièrement vieilli. Mais why not, les perso sont sympa et on les retrouve dans le 2, même si pas toujours dans ta team.

      Supprimer
  8. Haha c'est marrant que tu republies cet article maintenant, j'ai justement relancé ma Xbox avec Mass Effect cette semaine :) Ils m'avaient manqué, les zigotos, même si on voit que certains concepts "Bioware" n'en sont qu'à leurs débuts par rapport à ce qu'ils font aujourd'hui.
    Je suis étonnée que tu penses que le jeu ait été développé pour console en terme d'ergonomie, parce que la toute première fois que j'y ai joué à sa sortie, c'était sur PC, je l'avais trouvé bien adapté, et il me semble qu'il a été adapté pour Xbox par la suite? (mais je me trompe peut-être ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément, y a une épidémie :p C'est clair qu'on voit l'évolution des concepts clés des jeux Bioware. J'avais joué à Dragon Age avant, j'ai eu une petite impression de retour en arrière :p
      Oui il semble qu'il ait été développé pour PC au départ. Après c'est ce qu'on m'a dit, je n'ai pas vérifié l'info. L'ergonomie était tellement pourrie que j'ai dû en déduire qu'il avait pas été développé pour PC. C'est pas bien, j'aurais dû vérifier avant.

      Supprimer
    2. Je pense que l’ergonomie est vraiment trop pourrie pour avoir été pensée pour console (déjà pour PC ça demande un temps d'adaptation). Alors que les 2 et 3 sont bien plus faciles à prendre en main (pour le coup ils ont été pensés pour la console eux je pense).

      Supprimer