10 oct. 2016

Trois films d'animation pour les adultes

Le vent se lève Valse avec Bachir Miss Hokusai

Tip/Top n°3
Ce billet est une republication du 15/10/2015 de mon ancien blog

Le Tip/Top d'aujourd'hui a pour but de vous présenter trois films d'animation à destination des adultes. Pas des films d'animation à double lecture qui peuvent plaire aux petits comme aux grands mais bien des dessins animés qui ne sont pas destinés à un jeune public.

Je ne l'ai pas fait exprès dans le choix des trois titres, mais il faut noter qu'ils ont tous les trois une dimension historique/ biographique.


Miss Hokusai, Keiichi Hara (2015)


Miss Hokusai est sorti au cinéma il y a quelques semaines et est à l'origine de cette idée de tip/top. Adapté d'un manga devenu culte au Japon, il raconte l'histoire de la fille du célèbre peintre japonais des 18/19èmes siècles. La fille d'Hokusai, O-Ei, a travaillé dans l'ombre de son père pendant la deuxième moitié de la carrière de celui-ci et demeure assez largement inconnue aujourd'hui. Le fantastique et le réalisme se mélangent dans ce film et le ton est assez particulier, ainsi que la bande originale aux connotations rock. En plus d'être une biographie, le film raconte aussi la vie des japonais au début du 19ème siècle. Tout cela est assez fascinant quoique contemplatif. Trailer.

Le vent se lève, Hayao Miyasaki (2014)


L'histoire est inspirée du personnage réel Jiro Horikoshi, ingénieur en aéronautique. Passionné d'aviation (Nausicaa, Porco Rosso), Miyasaki signe son film le plus adulte. Le plus réaliste aussi vu que les seuls éléments fantastiques sont des séquences oniriques de Jiro, mettant en scène l'aviateur Gianni Caproni. Le film parle de l'ingénieur qui a conçu les fameux avions qui servirent aux kamikazes et est en même temps profondément anti-militariste. Une dualité que l'on trouve dans le cœur même du personnage. Un très beau film, émouvant, questionnant. Trailer.

Valse avec Bashir, Ari Folman (2008)


Film largement autobiographique puisqu'il raconte comment le réalisateur va partir en quête de ses souvenirs oubliés qui le mèneront jusqu'au massacre de Sabra et Chatila, lors de la Guerre du Liban, en 1982. De questionnements personnels en interviews de personnes ayant traversé sa vie à cette époque, Ari va rassembler les pièces du puzzle d'une partie de sa vie qu'il avait complètement occultée. Ce film est un chef d'oeuvre tant par son sujet que par sa réalisation et le dessin (et les couleurs!). Je le reverrai et j'en reparlerai sur le blog c'est sûr. En attendant, je vous invite (après avoir vu le film) à découvrir cette vidéo de deux psychiatres youtubers qui traite du syndrome post-traumatique au travers d'une analyse du film. Trailer.

Et toi, cher lecteur, chère lectrice ? Tu as vu ces films ? Tu comptes les voir ? Tu connais d'autres films d'animation qui sont destinés aux adultes ?

Ce billet vous a plu? Vous pouvez le partager à vos amis, poster un commentaire ou encore suivre mes élucubrations culturelles sur Twitter, Facebook et Instagram.

18 commentaires:

  1. Bon, je n'ai vu aucun des trois, mais je les note en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les trois sont très bien mais si tu ne dois en voir qu'un seul, jette-toi sur Valse avec Bachir.

      Supprimer
  2. J'ai raté Hokusai (il passait le mauvais week-end à Chaville), faudra que je le rattrape (et Valse avec Bachir aussi)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai vu Le vent se lève un jour où j'étais fatiguée et je me suis endormie deux ou trois fois. Du coup, je suis complètement passée à côté. Je me note de le revoir avec des capacités cérébrales plus dignes de ce nom. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Huhu, oui il est chouette tout de même, réessaye à l'occasion :)

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas le premier, par contre j'avais déjà en projet de voir les suivant :-)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai bien l'intention de rattraper Hokusai et Bachir.
    Un bon souvenir que "Le vent se lève", un joli film d'adieu de la part de Miyazaki.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lirai tes avis avec plaisir.
      Oui c'était un beau film d'adieu, pour un fan d'aviation, c'est bien qu'il clôture sur cette thématique.

      Supprimer
  6. Comme mes petits camarades j'ai l'impression, je n'ai vu que le Miyazaki... ^^ Valse avec Bachir me dit quelque chose de nom mais l'autre pas du tout. Tentants en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Miss Hokusai a eu une sortie très confidentielle au cinéma, peut-être n'est-il même pas sorti au Canada ? Je ne sais pas comment s'exporte le cinéma japonais là-bas.
      Valse avec Bachir tu DOIS le voir : chef d'oeuvre.

      Supprimer
  7. Je n'ai pas accroché au Vent se lève (trop de temps contemplatif passé sur l'histoire d'amour) j'avais trouvé qu'à vouloir traiter trop de sujets le fil du film se perdait. C'est l'un des rares Miyazaki qui ne m'a pas touchée. Valse avec Bachir je l'ai vu il y a quelques années, un soir où j'étais fatiguée. Je sais que je l'avais trouvé bien, mais j'en ai gardé peu de souvenirs et je crois que je suis passée à côté de certaines choses. Il faut que je le revois. Miss Hokusai me tente beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Valse avec Bachir est magnifique, c'est un film qui mérite d'être revu. Miss Hokusai est assez contemplatif aussi, du coup je ne sais pas si cela te plaira.

      Supprimer
  8. J'adore ces films d'animation, surtout les japonais. J'ai bien apprécié Le vent se lève et je ne connaissais pas Miss Hokusaï qui l'intrigue présentement.

    Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La sortie de Miss Hokusaï est un peu passée inaperçue. Ce qui est d'autant plus dommage que c'est le biopic d'une femme, et ça ça court pas les salles de cinéma.

      Supprimer
  9. Valse avec Bachir est sublime. J'ai vu Flag de Ryosuke Takahashi et Toru Nozaki il n'y a pas longtemps, mais j'ai trouvé ça un peu plat. Dans mon panthéon personnel il y a Akira, le tombeau des lucioles, mais également en animation française The prodigies qui est vraiment un film très marquant pour moi. De la SF sombre, bien pensée. Quand on voit la bande annonce on dirait un film pour enfant, mais du tout, c'est même violent psychologiquement. C'est adapté du bouquin la nuit des enfants rois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas Flag, je vais regarder de quoi il s'agit. Le tombeau des lucioles est magnifique. Akira c'est bien mais un poil trop tordu pour moi, faudra que je le revoie à l'occasion.
      The prodigies m'avait semblé très tourné vers un public de grands adolescents (pas enfant en effet c'est clair), je suis passée à côté. J'avais lu le bouquin étant ado, j'avais bien aimé.

      Supprimer