29 juin 2016

Celui qui revoit Friends, 10 ans après / The one with Friends again, 10 years later

générique début série été friends

Impressions n°1

J'ai revu l'intégrale des 10 saisons de Friends récemment. Du début à la fin. Et j'y ai pris beaucoup de plaisir. Entre besoin de repos intellectuel et nostalgie, j'y ai gagné de constater que j'ai changé ( ce qui est au final assez rassurant).


Quand il y a besoin de se reposer le cerveau


Il s'avère qu'entre le mois d'octobre et le mois de juin, je rentrais tard chez moi 4 soirs par semaine. En allant travailler le lendemain. Au cas où vous en douteriez : ça crève.

Cerveau non disponible + Besoin de se poser un moment avant d'aller au lit = Regarder 1 ou 2 épisodes de Friends chaque soir.

Et ça marche ! Je connaissais déjà les histoires par cœur et il faut avouer que ça ne vole pas super haut intellectuellement. En comparaison: j'ai laissé tomber Black Mirror pendant ce temps (mais j'ai continué plus tard, hein).

Et la nostalgie là-dedans ?


Cette série a accompagné mes années d'université. Je n'avais pas beaucoup de DVD, pas le câble et peu de sous. Mes DVD de Friends ont été vus et revus. Et encore revus. Et puis j'ai mis tout ça de côté. Les séries télé ont explosé sur le marché avec une qualité et une diversité grandissantes. J'avais autre chose à faire que de revoir une série des années 90/2000 que je connaissais déjà par cœur. 

Je suis assez contente d'avoir eu l'opportunité de les revoir, sans laisser tomber en cours de route car j'aurais eu autre chose de mieux à voir. J'ai beaucoup apprécié ces quelques 86 heures (eh oui, c'est violent) (réparties entre janvier et juin, si ça peut vous rassurer)(ou pas) de re-visionnage. 

Les émotions restent peu ou prou inchangées, l'envie d’enchaîner les épisodes contrôlée par le manque de sommeil qui s'accumule au fil de la semaine. Les passages les plus drôles (la danse de la dinde de Monica), les plus émouvants (Rachel qui attend Ross à l'aéroport pour constater qu'il s'est trouvé une copine en Chine), les plus WTF (Monica et Chandler qui couchent ensemble) me sont revenus en mémoire au fur et à mesure des épisodes et c'était cool. 


infographie nostalgie friends
Un condensé de nostalgie
(auteur non trouvé)

Se rendre compte qu'on a grandi, finalement


La série est bourrée de clichés. Clichés sur les hommes, clichés sur les femmes, sur les gros, sur les gays ... Ça m'a sauté au visage. Est-ce que je m'en rendais compte à l'époque ? Je ne me souviens pas que c'était le cas.

Il faut aussi avouer que les personnages sont tout à fait insupportables. Une espèce de condensé de défauts plus énormes les uns que les autres. Evidemment, ça fait tout le sel de la série, ce qui la rend drôle et probablement ce qui rend les personnages attachants. Mais quand on la regarde avec un œil plus en retrait, eh bien l’œil en question a tendance à froncer le sourcil. Est-ce que je m'en rendais compte à l'époque ? Je ne me souviens pas que c'était le cas.

J'ai le souvenir d'un enthousiasme sans faille par rapport aux histoires et aux personnages. Mais pas de l'esprit critique qui, lui, a accompagné mon re-visionnage. Avec le temps, on porte un autre regard sur les choses, pas forcément un regard négatif (je le répète, je me suis vraiment amusée) mais un regard... plus circonspect.

L'anecdote personnelle


Je possédais déjà certaines saisons de Friends en DVD, achetées quelque part au début des années 2000. Lorsque j'ai appris qu'une intégrale en Blu-ray sortait à l'occasion des 20 ans de la série, j'ai eu envie de me la prendre pour compléter les saisons qui me manquaient et résoudre un problème d'incohérences de boites. Sauf que je me demandais : est-ce que ça tient encore la route ? Est-ce que je suis encore capable de regarder cette série ? Donc je mets le premier DVD de la saison 1 dans mon lecteur et :

degout vice versa film
Vice Versa
Le problème n'était pas la série mais la qualité de l'image. L'expérience est assez déconcertante. Je ne vous la conseille pas forcément.

Bref, j'ai racheté l'intégrale de Friends en Blu-ray pour ne pas avoir mal aux yeux. Eh oui on parle bien d'une version restaurée en HD, passant du 4/3 au 16/9. On se sent jeune, n'est-ce pas ?

Et toi cher lecteur, chère lectrice ? Ça t'arrive aussi de revoir des vieilles séries de quand tu étais jeune et fringant-e? Ça te fait quoi ?

Informations éditoriales


Série américaine créé par Marta Kauffman et David Crane. 1994 - 2004. 236 épisodes de 22 minutes sur 10 saisons. La version HD du coffrer Blu-ray est loin d'être nickel mais cela donne un un petit coté rétro pas forcément désagréable. Ça va bien avec les coupes de cheveux, les fringues tout ça.
Des tas de bonus (4h) qui ont l'air chouettes mais que je n'ai pas encore regardés.

Ce billet vous a plu? Vous pouvez le partager à vos amis, poster un commentaire ou encore suivre mes élucubrations culturelles sur Twitter, Facebook et Instagram.

12 commentaires:

  1. C'est marrant, je n'ai jamais suivi Friends et de loin ça m'a toujours semblé une série décérébrée avec un humour forcé. Mais surtout, le doublage français à la télé était tellement mauvais qu'il m'arrachait les oreilles au collège, tu imagines... :) Donc, bref, je ne me suis jamais penchée dessus et je n'y connais rien, mais ton avis est plutôt intéressant!

    RépondreSupprimer
  2. Si ça ne te branchait par à l'époque, ne te donne pas la peine de te pencher dessus. Il y a clairement l'effet de la nostalgie qui joue là. Je pense qu'on peut faire des analyses très intéressantes de tas de trucs dans Friends, il y aurait de quoi faire des dizaines de billets de blog)(et d'ailleurs j'en prévois un :p) mais les analyses sont plus intéressantes que la série dans son ensemble au final.
    J'ai eu un avantage énorme avec cette série, c'est que je l'ai toujours regardée en DVD, du coup toujours doublée. Les rares fois où je suis tombée sur un épisode en français par hasard à la télé j'ai eu envie de vomir.

    RépondreSupprimer
  3. Je pense également que la société a évolué vis-à-vis de ces sujets (moqueries, homosexualité, etc), on est donc plus éduqués maintenant, et c'est tant mieux. Après, ça n'empêche pas de revoir ces séries avec beaucoup de plaisir, en faisant abstraction de tout ça, heureusement !
    De mon côté, je n'ai jamais regardé Friends (à part un ou deux épisodes au hasard).

    RépondreSupprimer
  4. J'ai vaguement regardé la série quand elle passait le soir à 5h mais je crois que je n'ai jamais vraiment tout vu.
    C'est toujours intéressant de revoir avec un oeil nouveau les séries qui nous ont marqué comme ça. J'ai beaucoup fait ça avec les dessins animés, c'est marrant comment l'émotion perdure pour certains alors que pour d'autres on se dit juste "mais c'est affreusement mauvais en fait" xD.

    RépondreSupprimer
  5. A l'époque, j'ai acheté toutes saisons en VHS, et toujours sous-titrées car même si je suis loin d'être un intégriste de la VO, Friends c'est VO ou rien ! Le doublage français est nul, la série prend toute sa saveur en VO.

    Ceci dit, cette série est un reflet de son époque (et de sa jeunesse), je ne suis pas sûr que la regarder à nouveau lui ferait honneur (en tout cas de mon point de vue), hormis quelques épisodes cultes qui me restent encore en mémoire... Pas le courage de m'y mettre (et pas le temps non plus !^^) en tout cas.

    Mais félicitations à toi pour cette abnégation qui semble finalement avoir été un vrai plaisir. ;)

    RépondreSupprimer
  6. @Amy : La société a évolué mais elle n'a jamais arrêté de se moquer. Je ne sais pas si tu regardes TBBT mais c'est exactement le même type d'humour sauf qu'il s'est déplacé. On a des clichés sur les nerds, les blondes, les Juifs, les Indiens ... Après j'ai l'impression que l'objectif de ce type de séries est surtout de se moquer des clichés et pas des gens en tant que tel.
    @Vert : Oui c'est sûr certains ne passent pas très bien le passage du temps ou alors on avait pas toujours bon gout XD
    @Lorhkan : de nos jours y a TBBT :p : les mêmes thèmes, les mêmes codes, c'est juste plus fun pour nous parce que ça parle de trucs de geeks et qu'en effet c'est plus actuel. Encore qu'il faut noter qu'il y a quelques références à Star Wars dans Friends :D

    RépondreSupprimer
  7. J'étais au collège à l'époque de Friends et ça faisait parti des premières séries que j'ai suivi, tout les jours en rentrant de cours, pour en discuter avec les potes le lendemain, du coup y repenser ça réveille pas mal de nostalgie :)
    Mais du coup je n'ai jamais vu en VO et ça fait un moment que je me dis que je me referais bien une intégrale en VO.

    Concernant le fait qu'elle est vieillit sur certains thèmes, ça ne m'étonnes pas, mais d'un autre côté je pense qu'on peut y trouver encore des choses intéressante. Je sais que j'ai longtemps considéré how I Met Your Mother comme un Friends moderne, mais il y a quelques années j'étais tombé sur un article montrant que sur plein de sujets Friends était en fait bien plus progressiste que sa petite soeur. il faudrait que je retrouve ça. Et puis la fin d'HIMYM m'a tellement déçu, alors que celle de Friends était celle qu'on voulait :D

    Pour ce qui est de la version remastérisé, je me méfie, surtout quand ils décident de passer du 4/3 au 16/9 :-/
    Buffy à été retravaillé dans ce sens il y a peu et le résultat du nouveau cadrage est un vrai massacre :(
    Les vieilles séries Star Trek par contre on été toutes remastérisé magnifiquement, mais du coup ils ont gardé le 4/3, ce que je trouve beaucoup plus logique, parce que du coup ça évite des zoom inconsidérés ou que l'équipe technique se retrouve dans le champs ^^

    RépondreSupprimer
  8. Tu as tout à fait raison ! J'ai lu aussi de trucs sur la modernité de Friends. Par rapport à l'homosexualité, au mariage gay, au transgenre.
    Après quand je les voyais à l'époque tout cela me paraissait d'une normalité ébouriffante, ça ne m'a jamais étonné. J'ai l'impression que c'est le fait qu'on monte en épingle les gens qui sont cons sur le Net entre autre qu'on a parfois l'impression qu'on régresse à notre époque. Ou alors il y a un fameux gap entre la Belgique et la France, ce qui n'est pas impossible non plus vu le tintouin lors de la loi sur le mariage gay alors qu'en Belgique je me rappelle même pas quand la loi est passée XD

    Pour le passage en 16/9 j'ai lu dans des avis que la série avait été tournée dans un autre format qu'en 4/3, ce qui permet au 16/9 de nous faire voir plus de choses sur les côtés (et un peu moins au-dessus en dessous, car du coup ça a été coupé). J'ai pas cherché à vérifier l'info mais en tout cas y a rien qui m'a choqué. Je devrais remettre mes vieux dvd dans le lecteur pour comparer en fait, ça pourrait être drôle :p

    RépondreSupprimer
  9. J'avais lu cet article aussi et pour ma part, comme toi jamais je n'avais été choquée par ce que la série abordait et pourtant je ne suis pas tout à fait de la même génération, les choses évoluent en très peu de temps.
    Pour le reste, pour moi cela restera toujours une série que j'adorerai toujours regarder (je le fais en moyenne une fois par an, pour le fun, pour la détente, la non prise de tête et je ne m'en lasse pas), même si les premières saisons ont un goût de dépassé (les fringues et les coupes de cheveux) et même si certains personnages sont un tantinet agaçant, mais j'adore son esprit, cette façon que les 6 s'entraident, s'aiment malgré leurs discordes, leurs vies différentes et surtout j'adore leur maturation au fil des années qui les fait apparaitre de plus en plus sympathiques (je pense notamment à Ross qui est pour moi imbuvable dans les premières saisons et qui devient beaucoup plus abordable à la fin).

    RépondreSupprimer
  10. Ha oui une fois par an, tout de même ! Tu dois la connaître par cœur O_O Le dépassé des fois c'est sympa aussi. J'ai trouvé ça plutôt choupichou et moins beurk que les coupes de cheveux des années 80 :p
    C'est clair que les personnages sont attachants mais je dois avouer que je n'ai pas pu ne pas garder cette idée dans le coin de ma tête. Alors que pour d'autres séries, au hasard Orange is the new black, je suis tellement plongée dedans que je me contrefiche que certains personnages puissent être agaçants voir détestables.

    RépondreSupprimer
  11. J'ai tenté de revisionner le tout mais c'est une expérience beaucoup plus poussive : je n'ai pas encore terminé la première saison ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est que tu n'es pas assez fatiguée en fin de journée, ça !!
      Plus sérieusement : comment cela se fait-ce ?

      Supprimer